Iga Swiatek appelle à plus de soutien pour les joueurs ukrainiens

[ad_1]

Sportif, il fonctionne pour Chaque Swiatek à Indian Wells jusqu’ici. Le numéro un mondial se serait certainement attendu à plus de leadership de la part de son organisation faîtière WTA.

Iga Swiatek aurait quelques souhaits pour la WTA

Il y a quelques jours, la nouvelle a circulé que l’Union de tennis de Lettonie avait cessé de soutenir Jelena Ostapenko. La raison en est : Ostapenko continue de jouer contre des joueuses de Russie et de Biélorussie sur le circuit WTA. Soit dit en passant, cela s’est produit deux fois en simple cette saison : à Adélaïde contre Anna Kalinskaya. Et plus récemment à Dubaï contre Aryna Sabalenka. Ostapenko pourra surmonter la cessation des paiements, le vainqueur de l’Open de France de 2017 a gagné plus de douze millions de dollars américains rien qu’en prix.

L’affaire montre cependant que beaucoup de choses dans le sport ont aujourd’hui une dimension politique. Cela s’applique également à la décision de Lesia Tsurenko de ne pas affronter Sabalenka à Indian Wells après qu’une conversation avec le patron de la WTA, Steve Simon, l’ait conduite à des crises de panique. Simon, selon la rumeur par la suite, a dit à Tsurenko de ne pas s’énerver que certains de ses adversaires aient approuvé l’attaque de la Russie contre l’Ukraine.

Pour Swiatek, la discussion va dans le mauvais sens

On ne sait pas si Anastasia Potapova appartient à ce groupe. Le fait que le vainqueur de Linz ait traversé l’installation dans un maillot d’un club moscovite à Indian Wells a également attiré l’attention du numéro un mondial Iga Swiatek. Swiatek a été l’une des premières joueuses à exprimer ouvertement son soutien à l’Ukraine.

« C’est une situation difficile », a commencé la Polonaise après sa victoire contre Emma Raducanu à Indian Wells. « C’est assez émouvant pour moi. Ces choses avec des gens portant des maillots de clubs de football russes ne se produisent que parce que nous n’avions pas une bonne avance dans la WTA au début. »

« Il y a beaucoup de tension dans le vestiaire », a poursuivi Swiatek. « Et ça aurait pu être moins si la WTA avait fait un peu plus d’efforts dès le départ pour expliquer comment se comporter. » La discussion va de toute façon dans le mauvais sens pour la triple gagnante majeure. « Il faudrait faire un peu plus pour aider les joueurs ukrainiens. Mon impression est qu’au tennis, la seule discussion est de savoir si les joueurs russes et biélorusses sont autorisés à concourir ou non.

Ici le tableau individuel à Indian Wells

Ne ratez aucune actualité !

Activez les notifications :

Swiatek Chaque

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*