Les tensions entre Max Verstappen et Sergio Perez augmentent alors que le patron de Red Bull prend la chute pour relation toxique

[ad_1]

Christian Horner a récemment été blâmé pour la montée de l’hostilité entre Max Verstappen et Sergio Perez. L’ancien manager de l’équipe Williams, Peter Windsor, a critiqué le directeur de l’équipe Red Bull pour son incapacité à prendre le contrôle de la situation.

Selon Express UK, Windsor a révélé sur sa chaîne YouTube qu’il aurait été ennuyé par la poussée incontrôlable l’un de l’autre lors du Grand Prix d’Arabie saoudite 2023.

L’ancien manager de Williams pense que Horner et son équipe n’ont pas réussi à calmer les choses lorsque les pilotes ont poussé plus fort que nécessaire.

Au lieu de se pousser les uns les autres, ils auraient pu reculer, étant donné que l’équipe avait facilement 1-2 sous son contrôle. Mais les pilotes ont décidé de continuer à pousser alors que Perez répondait à chaque bon tour de Verstappen.

Cependant, Red Bull a réussi à rentrer à la maison pour remporter un doublé consécutif, mais la poussée s’est terminée lorsque le Néerlandais a signalé une vibration. Au final, le Mexicain devance le Néerlandais.

Windsor s’inquiète pour la direction de Red Bull à propos de Max Verstappen

Peter Windsor a l’esprit plein d’inquiétudes pour les champions en titre et leur pilote vedette. L’ancien dirigeant de Williams pense que Verstappen n’est pas un pilote qui respectera toutes les instructions de l’équipe, et cela pourrait être une grande préoccupation pour l’équipe à venir.

Comme on l’a vu lors du Grand Prix du Brésil 2022 lorsqu’il a nié avoir laissé passer Perez. Plus récemment, à Djeddah, le joueur de 25 ans a effectué une manœuvre de dernière minute pour prendre le point supplémentaire pour se maintenir en haut du tableau après l’histoire de l’arbre de transmission.

Perez était furieux contre cela alors qu’on lui disait de rester stationné et de garder le delta, tandis que Verstappen poussait et arrachait le tour le plus rapide en Arabie saoudite. Le Néerlandais a défié les instructions de l’équipe dans les deux cas.

Horner a nié avoir 1-2 en Red Bull

Le directeur de l’équipe basée à Milton-Keynes a nié avoir donné à Max Verstappen le statut de numéro un chez Red Bull. Avec cela, il pourrait s’attirer les foudres du Néerlandais.

Dans une récente interview, Horner a déclaré que les pilotes doivent respecter l’équipe, les uns les autres et les voitures qu’ils conduisent. Le patron de Red Bull semblait avoir été satisfait des performances du duo jusqu’à présent.

Actuellement, l’équipe autrichienne occupe la première place du championnat des constructeurs avec 87 points. Les pilotes Max Verstappen et Sergio Perez prennent les P1 et P2 avec respectivement 44 et 43 points.


[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*