Breaking Baz : le réalisateur de « The Crown » qui a filmé les derniers instants de Diana et Dodi dans la saison 6 déclare qu’une sensibilité « extraordinaire » a été impliquée dans la gestion des scènes tumultueuses

[ad_1]

EXCLUSIF: Le réalisateur du drame Netflix La CouronneLes épisodes de recréant la mort de la princesse Diana à Paris il y a 26 ans ont révélé les efforts extraordinaires déployés pour garantir que cette affaire soit traitée avec tact.

S’adressant exclusivement à Oxtero, Christian Schwochow, qui a réalisé les trois épisodes cruciaux de la saison 6 qui présentent probablement certains des moments les plus parlés à la télévision cette année, a déclaré que bien que des plans aient été filmés de Diana, jouée par Elizabeth Debicki, dans à la morgue de Paris, il n’a jamais été prévu qu’ils soient inclus dans le montage final.

Le cinéaste a réalisé le deuxième épisode de la dernière saison du drame royal britannique de Peter Morgan, intitulé « Two Photographs » ; l’épisode 3 (« Dis-Moi-Oui »), qui met en scène le crash ; et l’épisode 4, intitulé « Aftermath ».

Schwochow a également confirmé des informations d’octobre dernier selon lesquelles l’accident impliquant la Mercedes-Benz, conduite par Henri Paul et transportant Diana, Dodi Fayed et le consultant en sécurité Trevor Rees-Jones, ne serait pas montré.

« Nous avons filmé Diana, mais avec beaucoup de respect, pas en gros plan », a déclaré Schwochow. Cela a permis à Dominic West de jouer ses scènes dans le rôle de son ancien mari, le prince Charles, à l’hôpital, a-t-il ajouté.

«Il était très clair pour nous que nous ne voulions pas voir son cadavre. En fait, je pense que ce n’était pas une discussion. Même dans la première version de la coupe, nous ne verrions jamais son corps », a déclaré Schwochow avec insistance.

Dominic West dans le rôle du Prince Charles avec les acteurs Rufus Kampa et Fflyn Edwards dans le rôle de William et Harry

Netflix

Saison 6 de La Couronne met également en vedette Imelda Staunton dans le rôle de la reine Elizabeth, Jonathan Pryce dans le rôle du prince Philip, Lesley Manville dans le rôle de la princesse Margaret, Olivia Williams dans le rôle de Camilla Parker Bowles, Marcia Warren dans le rôle de la reine Elizabeth la reine mère, Bertie Carvel dans le rôle du Premier ministre Tony Blair et un tour gracieux de Jamie Parker dans le rôle de Robin Janvrin, à l’époque secrétaire particulier adjoint de la reine.

Imelda Staunton dans le rôle de la reine Elizabeth II

Schwochow a révélé que les scènes sensibles qu’il a filmées ont été tournées peu de temps après la mort de la reine Elizabeth en septembre de l’année dernière « et que nous avons tous ressenti la mémoire consciente des gens ».

Il nous a dit que la saison comprend « tant de moments de tristesse et de chagrin. Je ne sais pas combien de fois j’ai dû pleurer derrière mes écrans tellement c’est incroyablement intense de recréer ces moments. Non seulement pour les recréer, mais aussi pour créer notre vérité, qui, espérons-le, sera aussi véridique que possible dans la fiction.

Quelle que soit l’intention, il y aura de la chaleur autour de la saison à venir ; il y a déjà eu des critiques de la part de ceux qui ont seulement regardé la bande-annonce. La CouronneLa dernière saison de est divisée en deux ; les quatre premiers épisodes, qui racontent les derniers jours de Diana, sortiront le 16 novembre, le reste débutera le 14 décembre.

CONNEXES : La dernière saison de « The Crown » sera lancée en 2 parties ; Dates de première fixées ; Regarde la bande-annonce

Breaking Baz a regardé les quatre épisodes de la première partie. Ils sont profondément bouleversants, comme on pourrait s’y attendre, mais traités avec une sensibilité sincère. Par exemple, lorsque Janvrin informe la reine, Philip et Charles que Diana n’a pas survécu à l’accident, la conversation est silencieuse : nous n’entendons pas quels mots sont prononcés. Le même dispositif est utilisé lorsque Charles le dit à William et Harry, joués respectivement par Rufus Kampa et Fflyn Edwards.

« Nous n’avons pas besoin de voir et d’entendre cela trois ou quatre fois », a déclaré Schwochow. « Nous essayons de donner à tous les personnages leur espace privé avec leur chagrin et leur tristesse pour ne pas trop exploiter ces émotions. »

La production a eu accès à une grande partie des images de vidéosurveillance recueillies à l’hôtel Ritz à Paris la nuit du drame, où Diana et Dodi avaient mangé ce soir-là. « Nous pourrions faire nos propres observations sur le physique entre Dodi et Diana », a expliqué Schwochow. « Nous n’entendions rien, mais nous pouvions voir comment ils se touchaient, comment ils riaient. Et même si nous savions qu’elle avait pleuré au restaurant, nous pouvions vraiment observer et voir à quel point ils se sentaient à l’aise et à quel point elle était à l’aise.

Salim Daw dans le rôle de Mohamed Al Fayed

Schwochow a cité des scènes impliquant West et Staunton, où Debicki en tant que Diana a une conversation avec eux après sa mort. « Appelons Diana pas un fantôme. C’est comme une conversation que Charles adorerait probablement avoir à ce moment-là, et pareil avec la reine », a-t-il déclaré. Mohamed Al-Fayed de Salim Daw a une rencontre similaire avec Dodi de Khalid Abdulla.

Les « émotions brutes » de West étaient réelles lorsqu’il a filmé cette « apparition » finale avec Diana. «Élisabeth [Debicki] était là pour voir la performance de Dominic à l’hôpital, donc elle sait exactement à quel point il était brut », a ajouté Schwochow. De même, les scènes qu’il a filmées de la reine Elizabeth de Staunton affichant de l’émotion étaient « incroyables » à tourner.

« J’encourage toujours les acteurs à approfondir l’émotion. Même si nous n’avons généralement pas vu la reine et la famille royale montrer de l’émotion, il existe un autre personnage lorsqu’ils ne sont pas à la vue du public. J’encouragerais toujours Imelda à montrer à la caméra quelque chose que le public n’aurait peut-être pas vu. Pas pour la faire pleurer, pas pour être mélodramatique, mais pour lui donner des moments de femme très humaine. Notre reine a dû avoir des moments où elle se sentait très vulnérable et avait besoin d’un moment avant de reprendre ses forces et de passer à autre chose.

William et Harry ont aussi leurs moments émouvants, et les deux jeunes acteurs qui les incarnent sont superbes. Une photo persistante sur Harry (Edwards) alors qu’il marche derrière le cercueil de sa mère est particulièrement touchante.

« Je lui ai demandé de tout comprendre mais de ne pas montrer ses émotions, et c’est généralement quelque chose qui fait beaucoup réfléchir l’acteur et le rend actif pendant la scène », a déclaré Schwochow. « Fflyn est très attaché à ses émotions, alors vous le capturez activement en essayant de ne pas montrer son chagrin et sa tristesse. »

C’est un moment mémorable dans La Couronne.

Lorsqu’on lui a demandé si ce plan persistant lui avait fait penser qu’il devrait y avoir une série dramatique sur Harry, Schwochow a ri et a répondu que son « devoir royal » était terminé. « Je ne pense pas que nous en ayons besoin », a-t-il ajouté.

Schwochow avait déjà réalisé des épisodes des saisons 3 et 5 avant ce dernier lot. « Il y a tellement de raisons pour lesquelles je devais revenir », a-t-il déclaré. « J’avais l’impression que j’adorerais faire partie du dernier chapitre. »

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*