Michael C. Hall rejoint Vera Farmiga et Tim Blake Nelson dans le film culte The Heaven’s Gate THE LEADER – Oxtero

[ad_1]

Michael C. Hall (Dextre) et Grace Caroline Currey (Automne) a signé pour jouer dans le prochain film policier Le meneur. Le film est basé sur le suicide de masse en 1997 de la secte religieuse connue sous le nom de Heaven’s Gate. Les acteurs rejoignent le casting précédent Vera Farmiga (La conjuration), Tim Blake Nelson (Captain America : Le Meilleur des Mondes) et Simon Rex (Fusée rouge).

Le film est réalisé par Michael Gallagher (L’amincissement) à partir d’un scénario qu’il a écrit. Le Leader racontera l’histoire tragique et vraie des « 39 membres du culte des ovnis connu sous le nom de Heaven’s Gate qui ont commis le plus grand suicide de masse jamais vu sur le sol américain. Le film suit Nettles (Farmiga) et Applewhite (Nelson) alors qu’ils développent la religion, construisent une communauté pieuse et font face à un conflit imprévu lorsque le vaisseau spatial n’arrive pas.

Hall assumera le rôle d’un fidèle clé : « un riche toxicomane qui tente de gagner les faveurs d’Applewhite en soutenant financièrement la secte avec son fonds en fiducie ». Currey incarnera une « propriétaire de boutique basée dans l’Oregon qui quitte la société à la fin des années 1970 pour rejoindre la secte – laissant derrière elle sa famille et son fiancé ».

Currey a déclaré dans un communiqué : « J’ai été ému par la sincérité et le soin de Michael Gallagher dans le traitement d’un sujet aussi lourd. Je n’ai pas pu me débarrasser de l’histoire après avoir lu son scénario. J’espère apporter autant de cœur et d’humanité que possible à mon travail dans ce projet.

Le producteur Nat McCormick a ajouté : « Michael C. Hall et Grace Caroline Currey cimentent la commercialité d’un long métrage déjà très attendu et fort. »

La secte Heaven’s Gate était un groupe religieux notoire qui a attiré l’attention du monde entier en 1997 lorsqu’on a découvert que 39 de ses membres s’étaient suicidés en masse dans un manoir situé à Rancho Santa Fe, en Californie. Le groupe était dirigé par Marshall Applewhite et Bonnie Nettles, et la religion combinait des éléments du christianisme, de la science-fiction et de la spiritualité New Age. Ils affirmaient qu’un vaisseau spatial, caché derrière la comète Hale-Bopp, allait venir sur Terre pour les transporter à un niveau d’existence supérieur, et qu’ils devaient se débarrasser de leur corps physique pour être prêts pour ce voyage.

En mars 1997, les membres de Heaven’s Gate se sont suicidés lors d’un événement soigneusement orchestré, chacun ingérant une dose mortelle de barbituriques et de compote de pommes, puis attachant un sac en plastique autour de sa tête pour provoquer l’asphyxie. Ils portaient des baskets et des survêtements Nike noirs et blancs assortis, et leurs corps ont été découverts alignés dans un manoir.

Le suicide de masse a été dévastateur et je me souviens d’en avoir vu des images aux informations quand j’étais jeune. C’était assez choquant.

Source : Date limite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*