DMGT, propriétaire du Daily Mail, s’associe à Moore Capital pour investir dans des entreprises de transition énergétique

[ad_1]

Le propriétaire du journal Daily Mail and General Trust (DMGT) s’associe au gestionnaire de fonds new-yorkais Moore Capital Management pour lancer un nouveau fonds de capital-risque destiné à investir dans des entreprises de transition énergétique.

Le fonds de capital-risque, Renown Capital Partners, investira dans des entreprises privées en phase de démarrage et de croissance travaillant sur la transition énergétique mondiale.

Moore Capital fournit un capital d’une valeur de 200 millions de dollars tandis que DMGT, qui possède également des publications telles que Metro, New Scientist et i, investira une somme non divulguée.

Le fonds sera dirigé par James McIntyre, directeur de Moore, qui fera appel à une équipe d’investisseurs du gestionnaire de fonds new-yorkais – dont Hunter Horgan et Cameron Scari – fondé par le milliardaire américain des hedge funds Louis Bacon en 1989.

Dans un communiqué, DMGT et Moore ont déclaré que le nouveau fonds chercherait à « tirer parti de la portée des actifs médiatiques de DMGT » et à exploiter également l’activité événementielle de l’éditeur basée aux Émirats arabes unis, qui organise de grandes conférences de l’industrie pétrolière et gazière, notamment Gastech, EGYPS et ADIPEC. .

En novembre, l’activité événementielle de DMGT a remporté un contrat gouvernemental de 545 000 £ pour organiser les événements du Royaume-Uni lors de la conférence sur le climat COP28 aux Émirats arabes unis, selon les documents gouvernementaux.

L’éditeur de journaux, fondé en 1905, gère également son propre fonds de capital-risque, qui investit dans des sociétés telles que l’agent immobilier en ligne Zoopla et le vendeur de voitures en ligne Cazoo.

En janvier 2022, DMGT s’est radiée de la Bourse de Londres dans le cadre d’un accord qui a vu Lord Rothermere, l’héritier de l’empire du Daily Mail, privatiser l’entreprise pour 871 millions de livres sterling.

La société de médias londonienne a généré un chiffre d’affaires d’une valeur de 997 millions de livres sterling au cours de l’exercice clos le 30 septembre, dont 625 millions de livres sterling provenant de son activité d’édition.

DMGT a mis fin le mois dernier aux négociations avec les investisseurs qatariens sur son projet de rachat du journal The Telegraph, craignant que le gouvernement britannique ne cherche à bloquer les offres soutenues par le Moyen-Orient, a rapporté le Financial Times.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*