Kevin Magnussen rappelle comment le limogeage de Haas a contribué à raviver « l’amour perdu pour la F1 »

[ad_1]

Kevin Magnussen a récemment réfléchi positivement à sa carrière en F1. Le Danois a souligné à quel point c’était déprimant lorsque Haas l’a limogé en 2020, mais cela l’a aidé à raviver son amour pour le sport.

Selon Motorsport-Total, le pilote danois a déclaré : « Je pense que dans les années qui ont précédé mon retour, j’ai peut-être perdu un peu d’amour pour la Formule 1. » Magnussen a expliqué comment un pilote peut réussir dans les catégories juniors mais avoir des difficultés après son arrivée en F1.

Magnussen a débuté sa carrière chez McLaren en 2014 et est monté sur le podium lors de sa première course en Australie. Cependant, après cela, il a été rétrogradé à Woking à un rôle de réserve en raison de l’arrivée de Fernando Alonso. Son passage chez Renault en 2016 n’a pas eu de résultats notables.

Finalement, le gros gain de quatre ans chez Haas a apporté des points dispersés au milieu des difficultés de l’équipe américaine. Un tel manque de réalisations a pu rendre Magnussen malheureux et insatisfait.

« Je pense donc que je suis un peu tombé amoureux de la Formule 1. Et puis j’ai eu un an de congé, je l’ai raté et je suis revenu. Et j’en ai eu un nouveau type d’appréciation.a ajouté Magnussen.

Fin 2020, Haas a laissé tomber le Danois en compagnie de Romain Grosjean. Cela a donné à Magnussen une année sabbatique de la F1. Pendant ce temps, Haas a recruté deux recrues à la place – Mick Schumacher et Nikita Mazepin pour 2021.

Le retour de Kevin Magnussen en F1

Après une année radiée avec deux rookies, Haas se trouvait dans le no man’s land au début de la nouvelle réglementation en 2022. Ils ont encore été secoués lorsqu’ils ont été contraints de limoger Nikita Mazepin. En conséquence, le directeur de l’équipe Haas, Guenther Steiner, se trouvait face à un énorme dilemme. C’est à cette époque que Kevin Magnussen revient.

Le Danois a fait un retour spectaculaire au GP de Bahreïn 2022. Cette décision a non seulement sauvé Haas d’une situation difficile, mais leur a également donné un pilote senior pour diriger l’équipe. Magnussen a obtenu une superbe P5 à Bahreïn et a décroché une pole position choc au Brésil pour couronner son retour héroïque.

La saison 2023 a mis Magnussen face à face avec son «grand rival» Nico Hülkenberg. Avec le limogeage de Schumacher, Hulkenberg a rejoint Haas et les gens s’attendaient à ce que l’Allemand affronte Magnussen puisque ce duo s’est battu avec acharnement au GP de Hongrie 2017.

Suite à cette bagarre, Hülkenberg s’est rendu chez le chauffeur Haas et a tenté de le taquiner sarcastiquement dans le secteur des médias. Cela a donné aux fans un retour emblématique de Magnussen : « Suce mes salopes ».

Malgré cet incident houleux, six ans plus tard, Magnussen et Hülkenberg s’entendent très bien chez Haas. Les deux pilotes ont promis que toute cette histoire de plaisanteries n’affecterait pas leur dynamique en 2023 et au-delà. Le duo de pilotes a bien fait de stabiliser la fortune de Haas.

Cependant, Hülkenberg a été bien meilleur et surqualifié et a battu le Danois de 31 ans à plusieurs reprises. Cela constitue un bon récit pour 2024 sur la manière dont Magnussen peut rebondir. Alors que l’équipe américaine cherche à s’améliorer, si le Danois parvient à suivre le rythme de Hülkenberg, la fortune de l’équipe peut s’inverser.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*