Tatsuro Taira, désormais 15-0, détruit Carlos Hernandez

Tatsuro Taira a une fois de plus averti le reste de la division poids mouche de l’Ultimate Fighting Championship.

L’ancien champion invaincu de Shooto a éliminé le représentant de la VFS Academy, Carlos Hernandez, avec des coups de poing au deuxième tour de leur préliminaire de l’UFC Fight Night 233, samedi à l’UFC Apex à Las Vegas.
Hernandez (9-3, 2-2 UFC), qui n’avait jamais été arrêté par des frappes auparavant, a succombé aux coups 55 secondes après le début du deuxième tour.
.

Taira, 23 ans (15-0, 5-0 UFC) a contré une mise au sol en première position au premier tour, et la déroute était lancée. Il est passé de demi-garde à monture complète, puis a avancé vers l’arrière tout en consolidant ses efforts au sol et en livre. Au début de la seconde, Taira a lancé un crochet droit magnifiquement chronométré. L’impact a gelé Hernández sur place et l’a laissé sans défense face aux attaques ultérieures. Taira l’a conduit au tapis avec des coups de poing et a scellé l’accord avec le sol et la livre.

Taira n’était pas le seul espoir invaincu des poids mouches à briller, puisque le vainqueur du tournoi « Road to UFC » Hyun Sung Park s’est débarrassé de l’ancienne championne Eternal MMA Shannon Ross avec des coups de poing au deuxième tour de leur affrontement à 125 livres.
Ross (12-9, 0-3 UFC) a atteint son but à 3:59 du début du deuxième tour
.

Park (9-0, 2-0 UFC) a ébranlé l’Australien lors d’un premier tour déséquilibré. Il a étourdi Ross avec un contre-crochet droit, l’a laissé tomber avec un jab et a plongé en première position. De là, Park s’est avancé vers l’arrière et a établi sa position avec un triangle corporel. Des tentatives de frappe au sol et d’étranglement répétées ont suivi. Ross a survécu mais n’a fait que prolonger l’inévitable. Park a continué à s’appuyer sur ses coups de poing dans la strophe centrale, a donné un coup de pied brutal au foie et a forcé son adversaire à s’accroupir défensivement avec une paire de crochets gauches au corps. Ross n’a pas réussi à se protéger des coups de poing qui ont suivi, ce qui a entraîné l’arrêt.

Park, 28 ans, a enregistré huit finitions consécutives.

Pendant ce temps, Kevin Jousset de City Kickboxing a surpassé et surpassé Kenan Song pour obtenir une décision unanime et claire dans leur affaire de trois rounds chez les poids welters. Les trois membres de la justice en cage ont marqué le même score : 30-27 pour Jousset (10-2, 2-0 UFC).

Song (20-8, 5-4 UFC) n’a pas réussi à suivre le rythme des échanges stand-up. Jousset l’a agressé avec des coups de pied répétés, un jab punitif, des compteurs nets et des uppercuts de boxe sale à bout portant. Les dommages accumulés ont eu des conséquences néfastes sur le visage de Song et ses membres inférieurs. Jousset n’a jamais mis le pied sur l’accélérateur et a continué à enchaîner les arrêts avec le verdict bien en main, jetant de la chaleur jusqu’à ce que la cloche finale retentisse.

Jousset connaîtra une séquence de cinq victoires consécutives lors de sa prochaine mission.


Plus bas sur la carte, Steve Garcia, vedette de Jackson-Wink MMA, a enterré Melquizael Costa avec un éclat de coudes au deuxième tour de leur confrontation des poids légers.
Garcia (15-5, 4-2 UFC) y a mis fin et l’a fait de manière catégorique 61 secondes après le début du deuxième tour
.

Costa (20-7, 1-2 UFC) a dicté les conditions de leur engagement depuis la position de ceinture arrière pendant une grande partie des cinq premières minutes. Garcia est resté calme, s’est protégé des dégâts et s’est mis au travail au deuxième tour. Il a fait un renversement immédiat après avoir été abattu, s’est échappé, a frappé Costa avec un genou et l’a orné de crochets des deux mains. Garcia a ensuite envahi le sol et la livre, a ouvert l’ancien tenant du titre du Predador Fighting Championship avec un coude et a brièvement flirté avec un étranglement arrière nu. Après avoir renoncé à la soumission, le protégé de longue date de Greg Jackson a déchaîné les coudes jusqu’à ce que l’arbitre Chris Tognoni en ait vu assez.

Garcia a remporté trois victoires consécutives.

Ailleurs, Luana Santos, de l’équipe Alpha Male, a devancé sa compatriote ceinture noire de judo Stephanie Egger pour une décision unanime dans une épreuve de trois rounds chez les poids coq féminins. Santos (7-1, 2-0 UFC) – qui a perdu trois livres de poids pour le match – a balayé les tableaux de bord avec 30-27, 29-28 et 29-28 des juges.

Egger (8-5, 3-4 UFC) n’a pas réussi à gérer correctement la distance et a permis à son homologue brésilienne de se lancer dans le corps à corps sans trop de résistance. Santos a frappé pour des mises au sol aux deuxième et troisième tours, a souligné ses efforts en combat rapproché avec des piétinements du pied et a saigné un temps précieux en dehors du chronomètre malgré les multiples redémarrages de l’arbitre Herb Dean.

Santos, 23 ans, a remporté quatre combats d’affilée.

Enfin, Talita Alencar est restée invaincue lors de ses débuts réussis dans l’Octogone, alors qu’elle a réussi une décision partagée controversée contre l’ancienne tenante du titre des Invicta Fighting Championships, Rayanne Amanda dos Santos, dans un duo de poids paille féminin en trois tours. Les trois juges en cage ont marqué 29-28 : Sal D’Amato pour dos Santos, Adalaide Byrd et Ron McCarthy pour Alencar.

Dos Santos (14-7, 0-1 UFC) a utilisé une défense pare-balles et des contre-attaques nettes au premier tour, pour ensuite voir sa production et son efficacité diminuer à partir de là. Alencar (5-0-1, 1-0 UFC) a exécuté un retrait au sol dans la strophe médiane, a opéré en demi-garde et a appliqué son sol et son livre tout en gagnant un temps précieux. Aucune des deux femmes ne semblait vouloir ou pouvoir prendre les rênes au moment le plus important. Alencar a contrôlé le centre de la cage tout au long du match et en a fait juste assez pour passer sur des tableaux de bord partagés.

Le revers a mis fin à une séquence de trois victoires consécutives pour dos Santos.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*