Kate McKinnon publiera son premier roman pour les lecteurs de niveau intermédiaire

[ad_1]

Kate McKinnon porte un nouveau chapeau : celui d'auteur.

La comédienne se lance dans le genre moyen avec son premier roman, L'école d'étiquette Millicent Quibb pour les jeunes filles de la science follesur les sœurs du porche (Gertrude, Eugenia et Dee-Dee) et la seule scientifique folle de la ville d'Antiquarium, Millicent Quibb.

Little, Brown Books for Young Readers (LBYR), une division de Hachette Book Group, publiera le roman. La rédactrice en chef de LBYR, Erika Turner, a acquis les droits nord-américains de Ted Malawer chez Upstart Crow Literary et éditera le projet.

Le livre devrait sortir le 1er octobre 2024.

Selon McKinnon, elle a commencé à travailler sur le livre bien avant d'apparaître pour la première fois sur SNL. Cette histoire et ces personnages sont inspirés de sa propre enfance.

Dans un communiqué, elle a déclaré : « Je voulais écrire le genre de livre que j’aurais adoré lire quand j’étais plus jeune, quand je mangeais du chèvrefeuille dans la cour de récréation, que je collectionnais les insectes et que je tombais amoureuse du monde naturel – j’espère que les jeunes. les gens lisent les aventures des Porch Sisters et sont inspirés pour sortir et vivre leurs propres aventures. J’ai commencé à jouer avec l’idée de ces personnages et de ce monde il y a plus de dix ans et je suis ravi de pouvoir enfin les présenter au public, en particulier avec une équipe aussi merveilleuse que celle de LBYR.

Megan Tingley, présidente et éditrice de LBYR, a ajouté : « Kate McKinnon a apporté toute l'intelligence, l'énergie et le génie comique sans faille qu'elle a sur scène dans les pages de ce livre. Son message essentiel selon lequel être bizarre est exactement ce qui vous rend merveilleux inspirera et responsabilisera les jeunes lecteurs du monde entier.

L'école d'étiquette Millicent Quibb pour les jeunes filles de la science folle présente également des œuvres d'art rédigées par McKinnon elle-même (dessins de personnages, inventions et diagrammes) et que l'illustrateur Alfredo Cáceres a peaufinées dans son style gothique caractéristique.

Voici un résumé de L'école d'étiquette Millicent Quibb pour les jeunes filles de la science folle.

Gertrude, Eugenia et Dee-Dee Porch n'ont pas leur place. Ils n'ont pas leur place dans la ville prétentieuse d'Antiquarium, où toutes les filles doivent aller à l'école d'étiquette et où tous les chiens doivent être des bichons frisés. Ils n'ont pas leur place dans leur famille adoptive : leur tendue tante Desdemona, leur oncle matérialiste Ansel et leurs sept cousins ​​sarcastiques, qui s'appellent tous Lavinia. Et ils n'appartiennent certainement pas à l'école d'étiquette de Mme Wintermacher : ils s'intéressent bien plus aux machines et aux limaces qu'à la posture et aux petites fourchettes. Après que Mme Wintermacher les ait expulsées pour insubordination, les filles s'attendent à être renvoyées pour de bon. . . jusqu'à ce qu'ils reçoivent une mystérieuse invitation dans une nouvelle école. Soudain, les filles se retrouvent sous la tutelle de la tristement célèbre Millicent Quibb, une scientifique folle avec des vers dans les cheveux et des huîtres dans sa baignoire. Au 231 Mysterium Way, la pizza est fatale, le bus est propulsé par des gerbilles et le doyen des étudiants est un bernard-l'ermite. Dangereux? Oui! Plus amusant que jamais ? Absolument! Mais lorsqu'on demande aux sœurs de sauver leur ville d'une cabale maléfique de scientifiques fous infâmes, elles doivent apprendre à accepter ce qui les a toujours distinguées et à déterminer de quel côté elles se situent, avant qu'il ne soit trop tard !

McKinnon est remplacé par Artists First, CAA et Hansen, Jacobsen, Teller.

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*