Une banwave accidentelle balaie CS2 alors qu'un problème « fantôme » ruine les jeux

Un mois de février Counter-Strike 2 La mise à jour fait des ravages aujourd'hui après qu'un problème impitoyable ait commencé à démarrer et à bannir les joueurs qui tiraient à proximité d'un cadavre allié, tout cela parce que les joueurs malchanceux infligeaient accidentellement « trop de dégâts d'équipe ».

La mise à jour, qui a été mise en ligne le 12 février et comprend plusieurs correctifs pour le son VOIP, le nouveau couteau Kukri et des artefacts autour des particules de fumée, a apparemment introduit un nouveau problème, de nombreux joueurs ayant signalé le problème après la mise en ligne du correctif. Dans une vidéo partageant les preuves, le joueur tombe dans Nuke's Vent peu de temps après la mort de son coéquipier CT, mais après avoir endommagé l'ennemi, il a été expulsé du jeu et a bénéficié d'un temps de recharge compétitif de 30 minutes.

Il semble qu'une fois qu'un coéquipier meurt et que son modèle touche le sol, sa hitbox « fantôme » reste debout et invisible. Tirer sur un ennemi à travers cette hitbox invisible enregistre les dégâts comme des dégâts d'équipe. Bien sûr, infliger trop de dégâts à l'équipe entraîne un coup de pied et un bannissement (rien à redire), mais dans ce cas, c'est entièrement accidentel et causé par le nouveau bug brutal de février – et les joueurs sont furieux.

« Je suis presque sûr que vous devez endommager un ennemi, pas seulement tirer sur le corps de votre coéquipier, mais endommager un ennemi pendant que la hitbox fantôme de votre coéquipier vous gêne », a expliqué l'un d'entre eux en deuil. CS2 joueur, tandis qu'un autre a signalé que des joueurs avaient même été expulsés du mode Casual, ce qui est encore plus étrange étant donné que vous ne pouvez pas endommager vos coéquipiers dans ce mode de jeu.

Beaucoup d’autres étaient énervés par le bug de la hitbox fantôme, qui a entraîné l’expulsion de quelques-uns des matchs de Premier et des suspensions prolongées, pouvant aller de 30 minutes à une semaine pour les récidivistes. Valve aurait abordé la question des temps de recharge, mais cela n'a pas empêché les joueurs de perdre leur classement Premier après avoir été expulsés.

Même si nous en sommes sûrs CS2 le bug ne sera que temporaire et Valve est probablement déjà en train de trouver un correctif, cela n'aidera pas ceux qui ont déjà été affectés par le problème. C'est le dernier problème révolutionnaire à affecter CS2, y compris un « bug de wallhack FPS » et un autre problème de « joueur invisible » qui peuvent avoir joué un rôle dans l’affectation des résultats aux RMR majeurs. En espérant que ces bugs seront corrigés, pronto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*