Maro Itoje ne chantera plus l’hymne anglais Swing Low, Sweet Chariot

L’Anglais Maro Itoje a révélé qu’il ne chanterait plus Swing Low, Sweet Chariot en raison des origines de la chanson dans l’esclavage américain.

La chanson est chantée par les fans lors des matchs d’Angleterre depuis 1987, mais en 2020, elle a fait l’objet d’une révision par la Rugby Football Union à la suite du mouvement Black Lives Matter.

Tout en choisissant de ne pas interdire une chanson attribuée à Wallace Willis, un esclave affranchi du XIXe siècle, la RFU a produit une vidéo expliquant son contexte historique et a retiré son utilisation du marketing et du merchandising.

Itoje a précédemment déclaré que Swing Low le mettait « mal à l’aise », ajoutant que son parcours était « compliqué », mais le deuxième rang anglais de l’héritage nigérian a maintenant choisi de prendre une position individuelle.

« Je ne vais pas dire aux gens ce qu’ils doivent ou ne doivent pas faire mais, personnellement, je ne chanterai plus cette chanson », a déclaré Itoje à L’Equipe.

« Je l’ai chanté avant quand j’étais naïf et que je ne connaissais pas ses origines mais, connaissant maintenant le contexte dans la création de Swing Low, Sweet Chariot, ce n’est plus un hymne que je vais répéter. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*