Météo NSW: presque tout l’État est exposé à un risque d’inondation alors que Lismore se prépare pour le troisième événement majeur cette année

Deux systèmes météorologiques causent plus de douleur aux habitants de la Nouvelle-Galles du Sud dans des zones déjà inondées, car les villes du nord de Victoria ont été averties que de violentes tempêtes pourraient provoquer davantage d’inondations.

Lundi matin, il y avait plus de 140 avertissements d’inondation en cours à travers NSW avec presque tous les coins de l’État à risque.

Les habitants de Lismore dans la région des rivières du nord de l’État ont été invités à se préparer à évacuer dimanche soir dans la perspective d’une troisième inondation majeure cette année.

Le Bureau de météorologie a déclaré que des inondations modérées étaient probables le long de la rivière Wilsons à Lismore à partir de la fin de la matinée de lundi, avec des inondations majeures possibles à partir de lundi soir.

Le bureau prévoyait de fortes pluies avec d’éventuelles crues soudaines sur certaines parties des rivières du nord tout au long de la matinée, avec des totaux de précipitations sur six heures entre 60 et 100 mm possibles et les conditions devraient s’atténuer plus tard dans la matinée.

Le commandant de la zone nord des services d’urgence de l’État, Andrew Cribb, a déclaré que certaines parties basses du sud de Lismore étaient déjà sous l’eau, bien que l’inondation ne soit probablement pas aussi grave que celle qui a frappé la région plus tôt cette année.

« Il y a encore des inquiétudes … nous prévoyons toujours jusqu’à des inondations modérées », a-t-il déclaré lundi à l’émission Nine’s Today.

Des pluies modérées étaient attendues le long de la côte et s’étendent plus au sud dans la côte nord de l’État, mais de fortes pluies n’étaient plus attendues dans la région.

Les autres villes à risque d’inondation comprenaient Hay, Wentworth, Ballina, Yamba et Maclean.

De grosses vagues à Byron Bay alors que le temps sauvage frappe la côte dans le nord de la Nouvelle-Galles du Sud dimanche. Photo : Jason O’Brien/AAP

Pendant ce temps, un deuxième système traversait la frontière depuis l’Australie-Méridionale, apportant plus de pluie dans des parties déjà saturées de l’État.

Les autorités implorent les gens de ne pas traverser les eaux de crue, un premier ministre frustré, Dominic Perrottet, affirmant qu’ils immobilisent les ressources et risquent des vies.

Le SES de NSW avait effectué 34 sauvetages en 24 heures dimanche après-midi, en plus de centaines d’appels à l’aide.

Le SES a signalé qu’une personne avait disparu dans les eaux de crue à Gulgong, au nord de Mudgee. Trois personnes ont réussi à s’échapper du véhicule et à se mettre en sécurité lorsqu’il a été inondé à Cooyal Creek dimanche soir.

La police a déclaré qu’un conducteur de 45 ans et deux passagers masculins – âgés de 43 et 26 ans – avaient survécu, mais qu’un troisième passager, une femme dans la vingtaine, était porté disparu après s’être également libéré du véhicule. La recherche de la femme disparue devait reprendre lundi matin.

Le ministre des services d’urgence de NSW, Steph Cooke, a déclaré que tous les coins de l’État avaient reçu un avertissement d’inondation. Les zones les plus préoccupantes se trouvaient dans le nord de l’État, avec des eaux montantes dans des endroits comme Moree et Gunnedah.

La rivière Mehi à Moree a culminé à 10,5 mètres dimanche et devrait rester au-dessus du niveau d’inondation majeur (8,8 m) jusqu’à mardi.

Le maire, Mark Johnson, a déclaré qu’il y avait un sentiment de soulagement dimanche soir lorsque la rivière a commencé à se retirer, mais aussi « un sentiment d’appréhension à propos du nettoyage ».

« Les dégâts sont horribles et étendus », a-t-il déclaré lundi à ABC TV. « Je suis allé voler samedi et même les cultures qui n’avaient pas été inondées gisaient sur le sol à cause des pluies excessives. »

Des ordres d’évacuation étaient en place pour Moree, Terry Hie Hie, Gunnedah et Carroll dans le nord de l’État, la ville riveraine de Narrandera et Mudgee dans le centre-ouest.

Les résidents ont également reçu l’ordre de se rendre sur des terrains plus élevés à Cummeragunja, Mathoura East, Murray Valley et Moama sur la rivière Murray, où les eaux de crue devraient culminer lundi.

Deux cents membres des forces de défense australiennes ont été déployés dans tout l’État avec plus d’une douzaine d’hélicoptères aidant aux efforts de sauvetage et de secours, dont trois hélicoptères de défense.

Des déclarations de catastrophe naturelle ont été faites dans plus de 40 zones de gouvernement local, ouvrant des conseils, des résidents et des entreprises à une aide financière.

De l’autre côté de la frontière à Victoria, la BoM a averti lundi que de violentes tempêtes pourraient frapper des villes du nord de l’État, notamment Echuca et Shepparton, produisant de fortes pluies susceptibles de provoquer de nouvelles inondations.

Inondations près du village d'Echuca dans le nord de Victoria dimanche.
Inondations près d’Echuca dans le nord de Victoria dimanche. Photographie : Brendan McCarthy/AAP

Des avertissements de temps violent étaient également en place pour les districts de Mallee et Wimmera jusqu’aux Grampians, le bureau prédisant que jusqu’à 100 mm de pluie pourraient tomber dans les 24 heures dans certaines régions.

« Certaines zones sont déjà saturées ou actuellement inondées en raison des précipitations récentes qui pourraient entraîner de nouvelles inondations dans ces zones », a-t-il averti.

Le système météorologique devait déverser de fortes pluies dans le nord et l’ouest de l’État au cours de la journée avant de s’atténuer de l’ouest lundi.

Les avertissements font suite à plusieurs pics d’inondation atteints à travers l’État au cours du week-end alors que les habitants d’Echuca ont été forcés d’évacuer les rivières en crue.

Dimanche, l'équipe de la Country Fire Authority surveille la rivière Campaspe à Echuca, Victoria.
Dimanche, l’équipe de la Country Fire Authority surveille la rivière Campaspe à Echuca, Victoria. Photographie : Brendan McCarthy/AAP

La rivière Murray a dépassé le niveau d’inondation de 1993 de 94,77 mètres au-dessus du niveau de la mer à Echuca samedi et devrait culminer à environ 95 m de dimanche soir à lundi. Les ingénieurs ont vérifié la digue de terre temporaire de 3 km de la ville frontalière victorienne-NSW et elle est restée structurellement saine.

Plus au nord-ouest, la rivière Loddon à Kerang a culminé en dessous des 78 m prévus à 77,97 m, mais la menace n’était pas encore passée.

Les eaux de crue n’avaient que légèrement reculé et ne devraient pas baisser sensiblement pendant cinq à sept jours, maintenant la communauté isolée.

Une digue dans le coin sud-ouest de la ville a été percée, envoyant de l’eau dans une zone industrielle, des parcs de caravanes et une vingtaine de maisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*